Frédéric Arnould, un artiste sensible de l’environnement

Après avoir obtenu son baccalauréat, Frédéric Arnould a effectué trois années d’école d’art, ce qui lui a permis d’être désormais spécialisé dans le domaine de la décoration.
En observant le comportement des individus, il s’est aperçu que notre mode de consommation est disproportionné. En effet, notre société est basée sur la consommation or l’Humain consomme et utilise, gaspillant inutilement ses ressources nécessaires et matérielles telles que les magazines papier jetés à la poubelle.

Découvrant ce fait, l’artiste a décidé de créer ses oeuvres en se souciant de l’environnement. Il a donc choisi de réutiliser ces papiers venant des magazines afin de créer ses toiles en vue de redonner une seconde vie à ces nouvelles images graphiques en leur attribuant une dimension abstraite. Son travail est alors décomposé en deux parties, celle de la récupération d’images et évidemment la création.

C’est ce que Frédéric Arnould nous présente dans ses dernières oeuvres intitulées Trace nomade ou le voyage graphique, où il nous invite à voyager et contempler la pureté de ses toiles. Il nous offre un sublime panaché de couleurs puisant son inspiration dans la nature en travaillant sur les formes, les courbes et l’harmonie.

Ces toiles reflètent donc une leçon de morale basée sur la consommation excessive de notre société actuelle.

Un travail réussi qui laisse l’observateur entre la méditation et la remise en question de soi-même.