L’art de la calebasse

Évoluant dans un univers de musique et de danse africaine, Amélie Tisserand à côtoyé la calebasse en premier lieu à travers le Kamélé N’Goni et la Kora qui sont deux instruments type harpes-luths d’Afrique de l’Ouest. C’est en cassant une calebasse que l’idée lui ai venue d’assembler les morceaux pour en faire une lampe. Cette idée s’est peu à peu développée pour devenir une vrai envie de faire et de créer. C’est à travers la peinture et les calebasses qu’Amélie Tisserand s’exprime maintenant et vous propose des lampes, boîtes et objets de toute sorte réalisés en calebasse.

« Bienvenue dans l’univers de Calabazalie. Toutes mes créations sont faites à partir de matériaux naturels, calebasse, cuir, raphia, perles en bois, coquillage… Je crée aussi à la demande et pour les professionnel, n’hésitez pas à me contacter… Amélie Tisserand ». Plus d’infos ici : http://calabazalie.fr/